Consensus – le processus

La fiche présente quelques-unes de ses nombreuses variantes, ses avantages et inconvénients, les situations et sujets pour lesquels il est adapté, ainsi que ses risques.

Avant d’être un processus le Consensus est une philosophie. Celle d’échanger avec toutes les parties concernées et de trouver une solution qui convient à tout le monde.

Ses origines sont impossibles à tracer et il est utilisé spontanément en très petit groupe.

Il y a des échos de tribus amérindiennes ayant des processus similaires depuis fort longtemps, à priori les « anciens » avaient quand même une place à part.

Les Quakers, membres d’un mouvement chrétien sans hiérarchie, l’utilisent depuis le XVIIème siècle.
Il s’est répandu dans la société au siècle dernier.



L’engouement actuel pour l’horizontalité crée parfois une idéalisation de ce processus. Certains groupes en font leur seul processus de décision, ce qui n’est pas sans conséquences…
Cet article présente de manière plus exhaustive ses avantages et limites.

Retour au sommaire des articles

Pour recevoir automatiquement les prochaines ressources mises en lignes,
suivez nous sur facebook ou la newsletter (désinscription en 1 clic)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *