Gestion par Consentement – Le processus

La fiche présente le processus, ses avantages et inconvénients, les situations et sujets pour lesquels il est adapté, ainsi que ses risques.

 

Gérard Endenburg a créé la Sociocratie dans les années 70 lorsqu’il a repris l’entreprise familiale.  (cf article wikipedia)

La Gestion par Consentement en est l’un des piliers. Ce processus partage la même philosophie que le consensus : échanger avec toutes les parties concernées jusqu’à trouver une solution qui convient à tout le monde.

 

 

 

C’est un processus de décision où des rôles sont garants d’un cadre très précis. C’est probablement le processus le plus exigeant en terme de formation. Cette fiche ne peut en aucun cas suffire à le comprendre et à l’utiliser.

 

 

A la différence de l’unanimité (tout le monde dit oui), du consensus (tout le monde dit oui ou s’abstient), avec le consentement une décision est validée lorsqu’il n’y a plus d’objection argumentée.

 

L’engouement actuel pour l’horizontalité crée parfois une idéalisation de ce processus. Certains groupes en font leur seul processus de décision, ce qui n’est pas sans conséquences…
Cet article présente de manière plus exhaustive ses avantages et limites.

 

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires. Nous y répondrons avec plaisir.

Retour au sommaire des articles

Pour recevoir automatiquement les prochaines ressources mises en lignes, suivez nous sur facebook ou la newsletter (désinscription en 1 clic)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *